POURQUOI CE BLOG.

Dans notre monde, le mensonge est partout. Il commence par la publicité, véritable – et lucrative – industrie de la désinformation, omniprésente dans tous les moments de notre vie, en passant par les annonces fracassantes sur la victoire contre le cancer, annoncée plusieurs fois par an depuis un demi siècle, pour aboutir au comportement génocidaire du pouvoir états-unien. Ce pouvoir organise un boycott criminel, puis envahit un pays et massacre un peuple sur la base de mensonges d’état. Le résultat des centaines de milliers de morts. Le pouvoir dans ce pays est au mains des grands groupes financiers ceux du pétrole en particulier (Bush de pères en fils, etc…). 

Nos gouvernants et nos hommes politiques  sont de chauds partisans de ces politiques de mensonges et de désinformation.

Des « historiens », « philosophes » et autre « économistes » ou « sociologues »  tentent de nous faire croire que les sociétés humaines sont régis par les lois « naturelles » du marché, de la concurrence, des lois qui font de l’homme «  un loup pour l’homme » selon l’expression du philosophe  anglais Hobbes. « L’enrichissez vous » si cher à Monsieur Adolphe Thiers,  serait le dernier mot de l’histoire. La santé est en totalité régie par ces soit-disantes lois. Ce sont en effet, les grands trusts pharmaceutiques qui imposent leur domination, celle du profit sur le dos des malades, et même des biens portants!



La France va mal, le Monde va mal, et tous les jours un peu plus. Je n’invente rien. Tout un chacun le constate. Le chute de l’URSS et du camp socialiste  « ouvrait une ère de paix et de prospérité pour tous les peuples de la planète » selon les vainqueurs de la guerre froide. Nous assistons au contraire à la multiplication des guerres, des agressions, des massacres, des destructions, de notre environnement en premier lieu... La situation des pauvres est de plus en plus tragique. Les « restau du cœur » créés par Coluche pour parer durant quelques années à une situation qu’il croyait passagère, sont devenus une institution à coté du secours catholique du secours populaire et autres associations caritatives. Ils sont aujourd’hui massivement fréquentés par des jeunes femmes avec enfants, par des salariés pauvres. Les richesses accumulées sur le sol national n’ont jamais été aussi importantes et croissent régulièrement. Et si chacun constate ces faits, plus grand monde ne propose d’autres solutions que la charité sous différentes formes. Il est impossible nous dit-on de dépasser les lois du marché.


Je ne me suis pas éloigné d’un iota de la dénonciation du mensonge et donc de la recherche de la Vérité dans les faits. Et la Vérité est alors révolutionnaire car elle devient l’arme décisive pour avancer. C’est pourquoi, je reprends à mon compte cette magnifique affirmation du philosophe et homme politique italien Antonio Gramsci. Cet homme qui a été assassiné à petit feu dans les geôles de Mussolini, car pour le pouvoir fasciste il fallait empêcher ce cerveau de fonctionner, cet homme qui a résisté à ces conditions inhumaines a su concevoir une des grandes œuvres du siècle passé. Il parlait aussi «  du pessimisme de l’intelligence et de l’optimisme de la volonté »

Je fais donc parti de la petite cohorte de gens qui pensent qu’un autre monde est possible, un monde dégagé de l’exploitation de l’homme par l’homme. Un monde dans lequel la production des biens se fera uniquement en fonction des besoins démocratiquement définis et en respectant la nature que nous devons léguer à nos enfants. Un monde ou la production sera décuplée et se fera avec une règle d'or:   reproduire les conditions de pérennité de cette nature. Je pense que rien n’est possible pour le devenir de l’humanité si les peuples - comme chacun d'entre nous - ne se débarrassent pas de l'égoïsme, de l’exploitation de l’homme par l’homme, du système capitaliste en crise profonde.
 
Oui, c’est bien pour ça que je pense que la science, la recherche de la vérité dans les faits, sont révolutionnaires et vont dans le sens de la libération de l’humanité.


Je ne suis ni scientifique ni philosophe. J’ai exercé la médecine praticienne durant 25 ans et en même temps j’ai étudié, utilisé, soutenu ce qu’on appelle les médecines différentes. J’ai acquis la conviction que des découvertes fondamentales ou tout simplement utiles viennent de ce milieu. J’ai pu vérifier – je donnerais des preuves – que beaucoup de ces découvertes de ces idées sont connues des milieux universitaires mais sont tenus à l’écart, marginalisées ou pire pillées. C’est pourquoi je parle plutôt de médecines marginalisées. Bien entendu je ne suis pas manichéen et je n’oppose pas la médecine, la science universitaire et officielle – je m’expliquerais sur ce terme, qui est très  précis et historiquement défini – à ces médecines ou découvertes marginalisées. Je rendrais public dans ce site des cas de guérison, ou d’amélioration spectaculaire de la santé de personnes soignées par ces médecines – en respectant bien sur l’anonymat et la déontologie médicale. Ce qui me permettra d’expliquer en détail ces méthodes, leur origine, leur histoire.
 
D’ores et déjà je signale que l’Université, les centres de recherche qui disposent des moyens de recherche, d’expérimentation, d’évaluation des techniques, thérapeutiques et ont pour devoir de vérifier, de valider – ou d’invalider – ces moyens. A la demande du Président de la République et du Ministre de la Santé de l’époque, j’ai contribué à mettre en place et j’ai activement participé à un groupe de travail et 1985-86 chargé de faire des propositions sur l’évaluation de ces médecines marginalisées. Ces propositions ont été aussitôt enterrées. La pression des milieux académique a été féroce. Mais ces propositions sont toujours là, puisque publiées par « La documentation française ».


Au total, pour moi, l’avenir des travailleurs - manuels et intellectuels - de ce pays, c'est-à-dire de ceux qui produisent les richesses, des chercheurs, de la science, de la connaissance  sont un seul et même problème. J’ai réfléchi et longuement travaillé sur le pourquoi de la marginalisation de certains chercheurs et découvreurs. Je vais m’expliquer dans ce blog sur ce phénomène tout en montrant que la lutte à mener est directement liée aux luttes sociales pour la libération de l’humanité.

Je vais donc présenter un certain nombre de ces chercheurs et de ces recherches marginalisées, dans le but de les faire connaître surtout à la communauté scientifique et en même j’essaierais de mettre à jour les mécanismes de la marginalisation ou du pillage.

Vous constaterez qu'une place à part est réservée dans ce site, aux travaux et propositions d'André Gernez.  Ce chercheur a selon moi, forgé le concept de cellules souches, et surtout, il l'a fait travailler dans différents secteurs de la biologie et de la pathologie humaine.  Ce qui l'a conduit à formuler des propositions en matière de  cancer, de sclérose en plaques et autres maladies neurologiques et bien d'autres domaines de la pathologie.

En même temps, je laisserais des traces des actions que j’ai menées sur ces problèmes.  
 

Mardi 10 septembre 2013 2 10 /09 /Sep /2013 09:58

Comme toujours il y a mise en scéne de massacres  attribués cette fois à Assad: jugez plutôt, en cliquant sur: link

 

Et comme toujours, on ne parle pas des vrais massacres perpétrés par les forces soutenues par les Obama Hollande et autre Camerom. Ces gens qui ne connaissent qu'une position: couchée devant le grand capital à qui ils cèdent avant même qu'on ne le leur demande: exemple en FranceMoscovici  ..... 
Bref, comme disait un certain Goebel, mentez, mentez encore, mentez toujours il en restera   quelque chose.

"...  le ventre est encore fécond d'ou a surgit la choses immonde..." et ce ventre c'est celui du capitalisme.

Le capitalisme tue dans le cadre des "conflits" qu'il a créé de toute pièce, mais aussi par l'intermédiaire de Big pharma ou de Monsento.


Par Jacques Lacaze - Publié dans : Changer de société
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 9 septembre 2013 1 09 /09 /Sep /2013 16:54

Soldate-US.jpg

 

Publié par Bernard Gensane, qui commenteCe que j'aime dans cette photo, c'est le type à l'arrière-plan. Cadre dynamique et impavide, peut-être directeur des ventes dans une entreprise d'armement.

 

Par Jacques Lacaze - Publié dans : Liberté j'écris ton nom
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 9 septembre 2013 1 09 /09 /Sep /2013 16:22

Healy-David.jpg David Healy,  professeur de Psychiatrie britannique (voir Wikipedia) , lance la pétition: Les effets nocifs des médicaments ne sont pas des secrets commerciaux !

 

 

Il propose une pétition à envoyer au Président étatsunien et explique:

Les firmes pharmaceutiques gonflent les ventes de nouveaux médicaments en exagérant leurs bénéfices réels tout en minimisant leurs risques. En 2010, l'Agence Européenne des Médicaments a commencé à publier les données de patients issues des essais cliniques réalisés en vue de l'obtention d'une autorisation de mise sur le marché pour de nouveaux médicaments en Europe. Cette démarche a été acclamée par la communauté scientifique européenne et internationale car elle marquait une étape importante pour la sécurité du médicament.

Malheureusement, elle a été bloquée par un procès intenté par deux firmes américaines ? Abbvie, fabriquant de l’Humira (le médicament le plus vendu dans le monde avec 10 milliards de dollars de recette prévue pour 2013) et InterMune, dont le médicament Esbriet contre la fibrose pulmonaire a été approuvé récemment en Europe avec un coût de 40.000$ par patient pour un an de traitement.

AbbVie et InterMune ont entamé cette action en justice dans le but d'interdire l’accès aux données des essais cliniques portant sur les bénéfices et les risques de leurs médicaments. Leur argumentation est que ces informations vitales constituent des  secrets commerciaux  dont la publication nuit à leurs profits. Cette procédure a eu pour résultat la fermeture totale du programme d’accès du public aux données cliniques replongeant des millions de patients  travers le monde, ainsi que leurs médecins, dans l’obscurité.

Nous demandons que cesse l’action en justice menée par AbbVie et InterMune contre l’Agence Européenne du Médicament et la libre publication de toutes les donnes cliniques concernant l'Humira, l'Esbriet ainsi que leurs autres produits. Des données vitales concernant la sécurité des médicaments ne peuvent pas être escamotées sous prétexte qu'il s'agirait de secrets commerciaux.

 

Bien entendu, on ne peut qu'être d'accord avec ces demandes amplement justifiées.  Mais il faut aller au fond u problème. L'industrie pharmaceutique a comme but unique la recherche du profit maximum et immédiat. Elle est prette à tout pour cela et les législations des états qu'ils soient USA, anglais, français ou autres est à leur service. Et cette législation a pour seul but de permettre la pérenisation du capitalisme. Le coeur du problème est là: aucune politqiue de santé au service des malades n'est psossible sans lutter contre le système capitaliste. Dénoncer ses méfaits et les (ir)responsables politqiues au service et de l'industrie pharmaceutique, comme un certian président français (je pense au 3éme plan cancer, plan Hollande, dont je reparlerais), est nécessaire, mais il faut aller plus loin, agir et réfléchir aux propositions pour une médecine au service du peuple.

 

Par Jacques Lacaze - Publié dans : Santé
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Dimanche 1 septembre 2013 7 01 /09 /Sep /2013 09:16

rantanplan.jpg

 

 

Talonnettes-Hollande.jpg

Par Jacques Lacaze - Publié dans : Brèves
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 août 2013 5 30 /08 /Août /2013 11:35

Arme-destruction-massive.jpg

Par Jacques Lacaze - Publié dans : Actualité
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 27 août 2013 2 27 /08 /Août /2013 10:42

Enfants-et-guerres.jpg

Vous, apprenez à voir au lieu de regarder

Bêtement. Agissez au lieu de bavarder.

Voilà ce qui a failli dominer une fois le monde.

Les peuples ont fini par en avoir raison. 

Mais nul ne doit chanter victoire hors de saiso:

Le ventre est encore fécond, d'où a surgi la chose immonde. 

Bertold Brecht après le nazisme  ...

« Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre. »

 

Danielle Bleitrach sera t elle la seule à lancer cet immense cri? Le silence des forces progressistes, des intellectuels est assourdissant.

 

"Ce qui va se passer en Syrie est gravissisme. Notons qu’il s’agit d’un acte qui n’a pas d’objectif défini en particulier il ne s’agit en aucun cas d’aider des révolutionnaires, un peuple syrien épris de liberté à renverser un tyran. Il est probable que le tyran en question restera en place comme Saddam a été maintenu là par Bush père après la première guerre du Golfe. L’opération est destinée à détruire un peu plus un pays et à accroître partout la débilité et la partition du Moyen orient, quitte à ce que surgissent de ce champ de ruines les pires monstruosités, les mercenaires drainés de partout, changeant de camp au gré des caprices des despotes locaux.

"Tout le monde le sait et nul ne se fait d’illusion sur la vertu d’Obama, de Cameron, de Fabius, sans parler de l’ordure fossoyeur du peuple juif et des espérances israélo-palestinienne qui à nom Benjamin Netanahyou , tout le monde sait ce qu’ils valent , ce sont les mêmes qui ont aidé Saddam Hussein à utiliser le gaz sarin contre les iraniens, et qui quelques années après ont fait de leur exécutant un "nouvel Hitler", ont inventé un crime au Koweit assorti de campagnes bidon sur les bébés en couveuse tués par les irakiens… Tout le monde sait ce qu’il en est, existe-t-il encore quelques naïfs pour croire à la vocation humanitaire de cette expédition ? Non , la plupart savent ce qu’il en est et ils disent faites vite que l’on soit débarrassé de ces gens là.

"La servitude volontaire que nous acceptons a fait que « Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre. »

"Demain probablement, sans attendre même l’expertise de l’ONU dont ils n’ont que faire, sans le moindre mandat, ils vont bombarder ce qui est déjà un chaudron des sorcières. Il s’agit d’un acte gravissime dans lequel les marchands d’armes qui dirigent nos "démocraties" accompagné du choeur des pleureuses de la presse dans lequel ils ont des intérêts vont faire de la guerre l’unique solution à tous les problèmes. La guerre selon eux ne sera pas le corps à corps dangereux mais le bombardement de civil, stratégie ne l’oublions pas inaugurée par Hitler durant la seconde guerre mondiale poussée à son paroxysme à Hiroshima .

"La guerre ne sera pas légale, on retourne aux croisades, la guerre est juste puisque les médias aux ordres le répètent sans la moindre consultation du peuple invité à devenir spectateur de jeux vidéos. Crimes et châtiments. Il ne s’agit pas d’obtenir la paix pour un peuple, la prospérité pour une terre en ruine, il s’agit de châtier, de se positionner à la fois comme gangsters pillant les richesses de la zone énergétique, juges de la morale et policiers exécuteurs, parce qu’il ne s’agit pas de combats mais bien d’opération de simple police. Quand un système s’affirme à la fois gangster, juge et policier, il est mafieux, simplement mafieux.

"Non! L’objectif n’est pas la paix, la fin d’une tyrannie comme on nous vend cette folie onéreuse. Ce gouffre financier meurtrier, au moment même où l’on attaque notre protection sociale, nos retraites. Non il s’agit de satisfaire les caprices d’une tragique bande de malfaiteurs, marchands d’armes, despotes capricieux financiers de toutes les grandes compagnies de fanatiques, contrebandiers, trafiquants de drogue qui se puissent imaginer. Quelle autre expédition malienne nous vendra-t-on pour nous débarrasser de ces gens-là, quel chef ancien stipendié de la CIA exécutera-t-on dans une opération digne d’un film de série B.

"Les peuples ont perdu cette bataille que l’on appelle le printemps arabe, ils l’ont perdu faute d’unité, faute de perspectives politiques, déchirés par les combats de chefs. Une fois de plus le capital utilise sa propre crise pour empêcher l’émergence de toute solution, pour diviser, individualiser, pour faire se déchirer entre elles les victimes. Le racisme, l’antisémitisme, l’amour des tyrans, le narcissisme chauvin des micro-identités font le travail du capital. Est-ce que pour autant le capital est capable d’avoir un projet de domination qui offre un minimum de sécurité, de survie, de participation à son accumulation ? Point du tout, il est dans un état de faiblesse tel qu’il n’a plus d’autre issue que l’exploitation à outrance et la guerre.

"L’opération qui va se dérouler en Syrie et demain ailleurs n’est pas la manifestation de la force du capital, elle est course désespérée après une hégémonie perdue et manifestation de son incapacité à être autre chose que destructeur".

Danielle Bleitrach 27 août 2013

 


Par Jacques Lacaze - Publié dans : Liberté j'écris ton nom
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 27 août 2013 2 27 /08 /Août /2013 08:38

Gouvernement-franc-ais.jpgLE GOUVERNEMENT "SOCIALISTE" (sic) SE PROSTERNE DEVANT LE CAPITAL!

 


EN FRANCE, LES RICHES SONT DE PLUS EN PLUS RICHES, ET LES PAUVRES … DE PLUS EN PLUS PAUVRES !  

Explications de Salim Lamrani  dans  Opera Mundi. Docteur ès Etudes Ibériques et Latino-américaines de l’Université Paris IV-Sorbonne, Salim Lamrani est Maître de conférences à l’Université de La Réunion, et journaliste
Alors que la crise frappe de plein fouet les couches populaires et les classes moyennes, en France, les grosses fortunes ont augmenté leur richesse de 25% en un an à peine.
 
Avec une production annuelle supérieure à 1900 milliards d’euros, la France, cinquième puissance mondiale, n’a jamais été aussi riche de son histoire. Pourtant, depuis 1945, le pays n’a jamais compté autant de démunis avec plus de 8,6 millions de personnes vivant en-dessous du seuil de pauvreté, soit plus de 14% de la population. Un rapport gouvernemental dresse ce constat alarmant et reconnait « la massification d’une précarité qui touche des ménages auparavant protégés».
Les enfants et les jeunes en général sont les premières victimes de la pauvreté. « De plus en plus de jeunes adultes et d’enfants ne connaissent que la pauvreté comme condition d’avenir », admet le gouvernement français de François Hollande. En effet, deux nouveaux pauvres sur trois, c’est-à-dire 65%, sont des enfants de moins de 18 ans. La pauvreté des mineurs atteint 19,6%. Au total, 2,7 millions d’enfants vivent en dessous du seuil de pauvreté. De plus, 21,9% des 18-24 ans, soit plus d’un million de jeunes, vivent dans le dénuement. La situation est encore plus dramatique au sein des zones urbaines sensibles (ZUS) où 49% des enfants et 42,5% des 18-24 ans vivent au sein d’un ménage pauvre.
Par ailleurs, 12% des jeunes ne disposent pas d’un diplôme et chaque année, plus de 130 000 sortent du système scolaire sans aucune qualification. Plus de 10% des jeunes âgés de 17 ans présentent des difficultés de lecture.
Les femmes âgées de plus de 75 ans sont également les plus vulnérables au dénuement matériel. En effet, 14,1% d’entre elles vivent en dessous du seuil de pauvreté. Le gouvernement reconnait que « la situation des femmes de plus de 75 ans s’[est] significativement détériorée ».
Il en est de même pour les familles monoparentales, au sein desquelles le chef de famille est majoritairement une femme. Près de 32,2% d’entre elles sont confrontés à la pauvreté, soit un total de plus de 1,8 millions de personnes.
Posséder un emploi ne constitue pas un rempart contre la pauvreté. Ainsi, près d’1,5 million d’actifs, soit 6,2% des travailleurs, vivent en dessous du seuil de pauvreté. Plusieurs facteurs, tels que la précarité de l’emploi, la faiblesse du temps de travail, le niveau des salaires, expliquent cette situation.

Chez les immigrés en situation régulière, le taux de pauvreté dépasse les 40%. Le rapport note que « les personnes immigrées restent les plus exposées au risque de pauvreté monétaire».
A la pauvreté s’ajoute l’extrême pauvreté (moins de 40% du niveau de vie médian de 1605 euros) qui frappe 2,1 millions de personnes, soit 3,5% de la population française. Les autorités reconnaissent que « les situations d’extrême pauvreté s’étendent depuis plusieurs années ». « La hausse du taux de pauvreté à 40 % […] témoigne également d’une détérioration de la situation des plus pauvres», selon le rapport.
A la pauvreté monétaire et à l’extrême pauvreté s’ajoute la pauvreté en conditions de vie. Près de 12,6% des Français n’ont pas accès « aux principaux droits fondamentaux, comme l’accès à un logement, au système de santé, au système bancaire, au système éducatif ou à la formation ». Ainsi, 3,5 millions de personnes déclarent souffrir du froid dans leur logement, faute de pouvoir payer leur facture énergétique, et « 15% de la population métropolitaine déclare avoir renoncé à certains soins pour des raisons financières ». La fondation Abbé Pierre note qu’il existe 3,65 millions de personnes mal logées en France. Ainsi, au total, 26,6% de la population française souffre de pauvreté monétaire ou de pauvreté en conditions de vie.
En guise de conclusion, le rapport gouvernemental note avec sobriété que « seules les catégories les plus aisées échappent à la stagnation ou à la baisse du niveau de vie ». Il ne s’étendra pas sur le sujet et il y a une raison à cela.
 
Les riches sont de plus en plus riches
 
Si la grande majorité des Français souffrent de la crise économique, les catégories les plus aisées n’ont jamais été aussi riches. En effet, les 500 premières fortunes de France ont vu leur richesse globale croitre de plus de 25% en un an. Celle-ci s’établit désormais à 330 milliards d’euros et n’a jamais été aussi élevée. Elle a même augmenté de 300% sur les dix dernières années et représente désormais plus de 15% du PIB national et 10% du patrimoine financier du pays. Ainsi, 0,0001% de la population possède 10% de la richesse nationale, autrement dit, 1/10e de la richesse se trouve entre les mains d’1/100 000e de la population.
Cette oligarchie financière compte 55 milliardaires, soit 10 de plus que l’année précédente. Le plus pauvre de 445 millionnaires dispose de 64 millions d’euros de patrimoine. Le top 10 du classement a vu sa richesse augmenter de 30 milliards d’euros en à peine un an pour atteindre 135 milliards d’euros. Bernard Arnault, PDG de LVMH, dispose d’une fortune de 24,3 milliards d’euros, en hausse de 3,1 milliards par rapport à l’année précédente. Liliane Bettencourt, héritière de l’Oréal, présente un patrimoine de 23,2 milliards, en augmentation de 7,9 milliards. Gérard Milliez du groupe Auchan avec 19 milliards, Bertrand Puech d’Hermès avec 17,4 milliards, le marchand d’armes Serge Dassault du groupe Marcel Dassault avec 12,8 milliards, François Pinault du groupe Kering avec 11 milliards, Vincent Bolloré du groupe Bolloré avec 8 milliards, Pierre Castel (bière) avec 7 milliards, Alain Wertheimer de Chanel avec 7 milliards et Xavier Niel de Free avec 5,9 milliards, complètent la liste.
 
Cette extrême concentration de richesse contraste avec l’explosion de la pauvreté et de l’extrême pauvreté en France et illustre la nécessité impérieuse d’une répartition juste et équitable des richesses. Une telle puissance financière entre les mains d’une infime minorité d’opulents lui octroie une influence considérable sur les décisions politiques prises par les gouvernants et un pouvoir démesuré sur les destinées de la nation.
Dès 1789, Maximilien Robespierre avait mis en garde contre les dangers que représentait l’oligarchie pour la démocratie et dénonçait « le joug de l’aristocratie des riches, la plus insupportable de toutes » : « Les riches prétendent à tout, ils veulent tout envahir et tout dominer. Les abus sont l’ouvrage et le domaine des riches, ils sont les fléaux du peuple : l’intérêt du peuple est l’intérêt général, celui des riches est l’intérêt particulier ». Il serait peut-être temps de méditer ces propos…
 
 
  
Par Jacques Lacaze - Publié dans : Liberté j'écris ton nom
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Dimanche 25 août 2013 7 25 /08 /Août /2013 11:54

Enfants-grillage-s.JPGCes enfants en cage avec leur mère, c'est  sous Hollande-Valls-Fabuis. Un gouvernement qui renoue avec Lacoste et Jules Moch qui envoyaient les tanks contre les mineurs en grève, et avec la politique de Pétain. 

La France de ces politiciens au service du grand capital n'est pas notre France. Notre France c'est celle du Peuple, celle de l'Egalité, de la Fraternité, celle de la Liberté.

Hollande, Fabius, Valls, dehors!

 

Voir l'intervention du RESF, en cliquant sur: link

Par Jacques Lacaze - Publié dans : Liberté j'écris ton nom
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 15 août 2013 4 15 /08 /Août /2013 18:28

 Des acteurs encore en vie de la guerre et des chercheurs et écrivains invités par l’association Med-Action pour la jeunesse et la citoyenneté pour commémorer, du 18 au 21 août 2013, à Akbou, le 57e anniversaire du congrès de la Soummam, apporteront leurs témoignages ou leurs éclairages.

Tourtaux.jpeg Parmi les témoins, un ancien appelé anticolonialiste, Jacques Tourtaux, témoignera à partir d’un vécu à l’intérieur de l’armée française. Simple ouvrier, simple « bidasse » qui a su résister à toutes les pressions, Tourtaux a écrit un livre étonnant, instructif, humain et sans concession dans son contenu anti-guerre et anti-colonialiste. Son livre, Souvenirs d’un appelé anticolonialiste (non distribué en Algérie) méritait une note de lecture.

« Souvenirs d’un appelé anticolonialiste » : Jacques Tourtaux ou le refus de la guerre d’Algérie

Originaire des Ardennes et issu d’un milieu très pauvre, ouvrier lesté d’un certificat d’études primaires, Jacques Tourteaux sort de l’adolescence en pleine guerre d’Algérie. Fait d’époque, son milieu ouvrier baigne dans l’identité communiste, devenue culture plus qu’appartenance organique, mélange de mémoire des luttes, d’identification sociale et d’humanisation de la misère par l’utopie d’un autre destin humain. Dans ce milieu, on adhère au parti communiste comme on accomplit sa condition sociale et comme on porte l’oriflamme.

Pour lire la suite cliquez sur: link

Par Jacques Lacaze - Publié dans : Histoire sociale
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Jeudi 15 août 2013 4 15 /08 /Août /2013 17:31

IL S'AGIT DES VACCINS

"CONTRE LE CANCER

DU COL DE L'UTERUS".

Gardasil

 

Les vaccins contre le "cancer du col de l'utérus" (Gardasil et le Cervarix) - c'est à dire les vaccins contre le papillomavirus -, sont :

- dangereux: ils ont occasionné le décés de plusieurs jeunes filles`

- ils ont  entrainé des maladies graves chez d'autres jeunes filles: voir le résumé d'une étude très officelle et classique publiée dans la principale source de rechercehs biologique et médicale: PubMed

- et de plus leur efficacité n'est pas prouvée. 

Il faut absolument refuser de le faire, même si comme en Angleterre on donne des bons d'achat aux jeunes filles qui se le font faire. C'est un procédé particulièrement ignoble et digne d'une industrie du crime. 

Si un médecin vous fait un chantage sur l'inocuité et l'efficacité de ce vaccin: une seule solution le fuir de toute urgence.

Ces vaccins sont indiqués par les autorités française à partir de l'âge de 9 ans! C'est totalement irresponsable et criminel

Dr Jacques Lacaze

____________________________________________________________________________________

Voici l'étude publiée dans PubMed  

 

Am J Reprod Immunol. 2013 Jul 31. doi: 10.1111/aji.12151. [Epub ahead of print]

Vaccin contre le virus du papillome humain et primaire Insuffisance ovarienne: une autre facette du syndrome auto-immunes / inflammatoires induites par les adjuvants.

Colafrancesco S , Perricone C , Tomljenovic L , Y Shoenfeld .

Source

Zabludowicz Centre pour les maladies autoimmunes Sheba Medical Center, Tel-Hashomer, Israël, Unité de rhumatologie, département de médecine interne et spécialités médicales, Université La Sapienza de Rome, Rome, Italie.

Résumé

PROBLÈME:

Post-vaccination phénomènes auto-immuns sont une facette importante du syndrome auto-immun / inflammatoire induite par des adjuvants (Asie) et les différents vaccins, y compris le VPH, ont été identifiés comme causes possibles.

MÉTHODE D'ÉTUDE:

Les antécédents médicaux de trois jeunes femmes qui ont présenté une aménorrhée secondaire suivant la vaccination contre le VPH ont été recueillis. Les données concernant le type de vaccin, le numéro de la vaccination, les caractéristiques personnelles, cliniques et sérologiques, ainsi que la réponse aux traitements ont été analysés.

RÉSULTATS:

Les trois patients ont développé une aménorrhée secondaire suite à la vaccination contre le VPH, qui n'a pas résolu lors d'un traitement avec des thérapies de substitution hormonale. Dans les trois cas, le développement sexuel était normal et criblage génétique n'a révélé aucune anomalie pertinentes (ie, le syndrome de Turner, le test du X fragile étaient tous négatifs). Évaluations sérologiques ont montré de faibles niveaux de FSH et estradiol accrue et LH et dans deux cas, l'auto-anticorps spécifiques ont été détectés (thyroïde antiovarian et anti), ce qui suggère que le vaccin contre le VPH a déclenché une réaction auto-immune. L'échographie pelvienne n'a pas révélé d'anomalies dans l'un des trois cas. Les trois patients ont présenté une gamme de symptômes post-vaccinaux non spécifiques communs, y compris les perturbations des nausées, des maux de tête, sommeil, arthralgies et une gamme de troubles cognitifs et psychiatriques. Selon ces caractéristiques cliniques, le diagnostic d'insuffisance ovarienne primaire (POF) a été déterminée qui a également rempli les critères requis pour le syndrome ASIE.

CONCLUSION:

Nous avons documenté ici la preuve du potentiel du vaccin contre le VPH pour déclencher une condition auto-immune invalidante. Le nombre croissant de rapports similaires de poste HPV auto-immunité vaccinale en alternance et l'incertitude des avantages cliniques à long terme de la vaccination contre le VPH sont une question de santé publique qui mérite enquête plus rigoureuse.

© 2013 John Wiley & Sons Ltd

MOTS-CLÉS:

Les auto-anticorps, syndrome auto-immunes / inflammatoires induits par les adjuvants, auto-immunité, le virus du papillome humain, une insuffisance ovarienne primaire

PMID: 23902317 [PubMed - comme fourni par l'éditeur

 

 

Voir les sites: - http://www.lesfillesetlegardasil.com/

- http://www.initiativecitoyenne.be/article-des-scientifiques-expliquent-pourquoi-les-vaccins-hpv-sont-dangereux-119552093.html

- http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/le-japon-cesse-de-recommander-les-137409

Par Jacques Lacaze - Publié dans : Santé - Communauté : santé-medecine
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Bulletin adhésion APAG

Liévin franchement à gauche

J'ai siègé au Conseil Municipal de Liévin durant 11 ans de mars 2001 à mars 2012. J'ai démissioné le 1er mars 2012: voir ma lettre démission: link. J'ai été élu en 2001 sur une lite soutenue par la fédération du Pas-de-Calais du PCF, puis en 2007 sur une liste soutenue par le PRCF 62. J'ai quitté le PRCF en juin 2009.

Le blog a été créé fin 2007, pour préparer les élections de mars 2008. Il contient beaucoup d'informations, de prise de positions, de documents. Il concerne un tout pett coin de notre histoire, c'est pourquoi, je ne le suprime pas et je propose à mes lecteurs, qui pourraient être intéressés par ces archives, l'adresse:

link-Liévin franchement à gauche

Recommander

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés