Mardi 8 novembre 2011 2 08 /11 /Nov /2011 16:17

Cancer: Le Gardasil,

un vaccin l’effet
boomerang

 

Sous ce titre, le journal gratuit "20minutes" a publié en date du 10 octobre un article qui peut être consulté en cliquant sur:  link 

Les informations rapportées - qui ne m'étonne et confirment ce que nous sommes nombreux à dire - sont très inquiétentes. Et pourtant, les publicités à la télé continuent, en Grande Bretagne, des cadeaux sont offets aux jeunes filles qui se font vacciner, et le vaccin est en passe d'être proposés aux hommes.

Extraits de cet article:

 

L’Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé (Afssaps), qui a dénombré 351 victimes (chiffres 2011) , établit un taux d’effets indésirables graves de 8,1 cas pour 100.000 vaccinations. Chiffres obtenus en fonction du nombre de doses de Gardasil vendues en France, à savoir 4,3 millions depuis la fin 2006.

 

«Bonne tolérance de ce vaccin», selon Sanofi-Pasteur MSD (le fabricant, mais avez vous vu un commerçant dire que ce qu'il vend, c'est dangereux et mauvais?)

 

Or, on sait que seul 1,5 million de femmes ont été vaccinées, les jeunes filles recevant pour la plupart d’entre elles trois doses de vaccin. Aussi, le taux d’effets indésirables graves (EIG) est en fait de 23,4 pour 100.000 femmes. Un chiffre explosif! A titre de comparaison, le taux d’incidence du cancer du col de l’utérus est de 6,4 pour 100.000 femmes en 2010. Ainsi, le nombre d’effets secondaires graves après une vaccination est près de trois fois plus important que le risque d’être atteinte d’un cancer du col utérin. (Note J.L. Plusieurs décés ont été rapportés).

 

«Ces chiffres ne constituent pas un signal d’alerte, mais nous maintenons une surveillance renforcée sur ce vaccin, explique l’une des responsables de la pharmacovigilance de l’Afssaps. Concernant l’évaluation du bénéfice et du risque, le comité technique des vaccinations pourra l’estimer à l’issue de la réunion de la Commission nationale de pharmacovigilance du 22 novembre.» Pour Yann Leocmach, directeur médical France pour Sanofi-Pasteur MSD, qui commercialise le Gardasil, «plus de 78 millions de doses ont été vendues dans le monde, et toutes les données confirment une bonne tolérance de ce vaccin».

 

 
Pour le député Gérard Bapt (le site: www.gerardbapt.info/ est inacessible ce jour. Que chacun vérifie, mais ça devient très inquiétant, je constate sans arrêt ce genre de chose J. L. ), qui, après le Mediator, s’intéresse désormais de près au Gardasil, «les chiffres de la pharmacovigilance montre que les effets indésirables graves liées à la vaccination sont supérieurs au bénéfice hypothétique escompté en termes de réduction du cancer du col utérin, chez des personnes s’astreignant au dépistage par frottis! Il est urgent de réévaluer la balance bénéficerisque », ajoute-t-il.

En 2008, le DTPolio a été retiré du marché en raison d’un ratio d’EIG équivalent à 10,7/100.000 doses, chiffre donné par le laboratoire Sanofi-Pasteur. Le Gardasil pourrait-il subir le même sort?

Par Jacques Lacaze - Publié dans : Vaccins - Communauté : santé-medecine
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Recommander

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés